Recherche

Infrastructures de recherche

Bassin versant expérimental (BVE) Sainte-Marthe


Le BVE Sainte-Marthe consiste en un ensemble de stations de mesures hydrométéorologiques enregistrant en continu les paramètres clefs liés à l’hydrologie et à la neige. Ces points de mesure sont répartis dans et à proximité de la zone de drainage de l’affluent 29 de la Rivière à la Raquette. Il a une superficie de près de 10 km².

Établissement
  • École de technologie supérieure (ÉTS)
Lieu
Sainte-Marthe (Québec)
Personne contact
Michel Baraer, Professeur
michel.baraer@etsmtl.ca, 514 396-8992
Axe associé :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau

Bassin versant expérimental du ruisseau des eaux volées (BEREV)


Le BEREV a pour objectif de caractériser le cycle de l'eau et les flux de surface (énergie, eau et carbone) en milieu boréal afin d'accroître notre compréhension des processus hydrologiques et hydrométéorologiques en présence de neige abondante, en support à une meilleure modélisation et à de meilleures pratiques forestières. Le BEREV dispose notamment d'équipements micrométéorologiques au-dessus de la canopée.

Établissement
  • Université Laval
Lieu
Forêt Montmorency, Québec
Personne contact
Sylvain Jutras, Professeur
sylvain.jutras@sbf.ulaval.ca, 418 656-2131 poste 12260
Axes associés :
  • Axe Usages de l'eau
    Thématique 2 : Usages de l’eau pour la production primaire
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 2 : Régime hydrométéorologique sous changement climatique

Complexe de recherche multiéchelle en hydrologie, hydraulique et environnement


Le complexe de recherche, unique au Canada, est constitué d’un bassin versant expérimental et une rivière expérimentale. D’une superficie approximative de 0,4 ha, le bassin versant a une longueur de 100 m et une largeur variant de 30 m à son exutoire à environ 50 m dans sa partie la plus large. Le fond et les parois sont constitués d’un assemblage de murs de béton et de géomembranes pour assurer une étanchéité complète du bassin. La profondeur du bassin varie entre 3 m à son exutoire à près de 5 m en amont. Le bassin est rempli d’un sol mélangé prélevé à même le site et constitué de till, de sable et gravier avec hétérogénéités spatiales. Un système de collecte des eaux souterraines, doté de conduites d’évacuation et de vannes, permet de contrôler la nappe. On y retrouve un ensemble d’instruments et de capteurs : pluviomètres, sondes d’humidité du sol, piézomètres, tensiomètres, lysimètres, station météorologique et analyseur de manteau neigeux qui permettent de fournir un portrait détaillé des variables d’état et flux dans le bassin versant. La rivière expérimentale est constituée d'un canal fluvial dynamique de 3 m de large et 50 m de long avec une pente initiale de 0,5%. Le canal peut serpenter librement dans une vallée de 20 m de large. Le couloir est rempli d'un substrat mobile d'au moins 1 m d'épaisseur qui permet de modifier la forme, la pente, la rugosité et la topographie. Une membrane imperméable est placée sous le lit et les berges du canal pour minimiser les pertes d'eau par infiltration. Le matériau de remblayage est composé d'un mélange de gravier/sable arrondi. La rivière fonctionne comme un système en circuit fermé. L'eau qui circule en boucle, est acheminée par deux pompes centrifuges à vitesse variable totalisant 0,8 m3/s vers un canal d’amenée et un réservoir de tête et s’écoulera dans la rivière expérimentale via un déversoir. La profondeur du débit à l'extrémité aval de la rivière est contrôlée par une vanne d'écoulement, après quoi l’eau se déverse dans un bassin de sédimentation et ensuite vers le bassin de pompage. Les sédiments transportés sont collectés dans le bassin de sédimentation et seront transportés/stockés en amont via le système de recirculation des sédiments.

L’infrastructure sera accessible en priorité aux chercheurs ayant obtenu la subvention ayant permis la construction, dont certains sont membres de CentrEau, ainsi qu’aux chercheurs collaborateurs. Des chercheurs qui ne collaborent pas avec les chercheurs principaux pourront aussi utiliser l’infrastructure. Des frais pourraient s'appliquer.

Établissement
  • Université de Sherbrooke (UdeS)
Lieu
Sherbrooke
Personne contact
Robert Leconte, professeur
Robert.Leconte@USherbrooke.ca, (819) 821-7247
Axe associé :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau

Foreuse spécialisée Geotech 605 pour la caractérisation des aquifères


Le principal équipement permettant de caractériser les propriétés physiques et géochimiques des aquifères est une foreuse spécialisée Geotech 605. Avec les données recueillies, il est possible de modéliser l’écoulement de l’eau et le transport des contaminants dans les aquifères. Il est également possible d’évaluer la vulnérabilité des aquifères à la contamination, de déterminer les modalités de protection et les modes d’exploitation les plus adaptés en vue d’une gestion durable de la ressource en eau souterraine. Cette foreuse sur chenille dispose d’un système d’enregistrement en temps réel des réponses mécanique et électrique des sols. Elle permet aussi l’échantillonnage du sol ou de l’eau souterraine par l’installation de puits d’observation. Le système possède deux têtes de forage, une pour les sondages par enfoncement (pénétration au cône) dans les dépôts meubles, et une autre munie d’un marteau hydraulique pour les sondages par rotopercussion jusqu’à 50 m dans le roc et les dépôts meubles selon les conditions.

Établissement
  • Institut national de recherche scientifique (INRS)
Lieu
Québec (Québec) et mobile
Personne contact
René Lefebvre, Professeur
rene.lefebvre@ete.inrs.ca, 418 654-2651
Axe associé :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité

Laboratoire aquatique de recherche en sciences environnementales et médicales (LARSEM)


Le LARSEM comprend quatre composantes : - une salle de grands bassins expérimentaux et une salle pour la fabrication de nouveaux aliments pour les poissons d’élevage - une salle AQC2, essentielle depuis les nouvelles normes de l’ACIA 2012 (la seule salle de confinement aquatique de ce niveau dans une université canadienne) - une unité comportant des dispositifs expérimentaux plus adaptés à l’élevage et au maintien de poissons modèles ainsi qu’aux travaux comportementaux - une salle environnementale thermorégulée pour les travaux sur les microalgues/cyanobactéries

Établissement
  • Université Laval
Lieu
Québec (Québec)
Personne contact
Louis Bernatchez, Professeur
Louis.Bernatchez@bio.ulaval.ca, 418 656-2131, poste 3402
Axe associé :
  • Axe transversal : Gouvernance et gestion
    Thématique 2 : Risques et les perturbateurs principaux de la gouvernance

Laboratoire d'hydraulique


Le laboratoire d'hydraulique du département de génie civil de l'Université Laval comporte plusieurs équipements pour reproduire des écoulements à surface libre et en charge. On y trouve notamment une pompe de 40 hp, un système de mise en charge, une station de jaugeage, des canaux, de nombreuses vannes et un canal à houle. Les instruments de mesures faisant appel aux plus récentes technologies comme la vélocimétrie doppler acoustique, sont reliés à des systèmes d'acquisition de données informatisées. Dans le cadre d'activités de recherche, on peut y réaliser des montages spécifiques. Actuellement, on peut y observer un banc d'essai permettant d'évaluer, en vraie grandeur, la capacité hydraulique des grilles d'égout pluvial.

Établissement
  • Université Laval
Lieu
Québec (Québec)
Personne contact
Vincent Aeschlimann, Responsable des travaux pratiques et de recherche
vincent.aeschlimann@gci.ulaval.ca, 418 656-2131, poste 2036
Axes associés :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau

Laboratoire d'hydraulique


Le laboratoire d'hydraulique de l'Université de Sherbrooke est un des plus vastes au Canada. Il est utilisé autant pour les cours que pour la recherche ou la réalisation d'expertises. De nombreux montages et plusieurs canaux permettent la visualisation et l'expérimentation de presque tous les phénomènes de l'hydraulique à surface libre et sous pression. On y trouve notamment une pompe de 40 hp, un système de mise en charge, une station de jaugeage, des canaux, de nombreuses vannes et un canal à houle. Les instruments de mesures faisant appel aux plus récentes technologies comme la vélocimétrie doppler acoustique, sont reliés à des systèmes d'acquisition de données informatisées.

Établissement
  • Université de Sherbrooke (UdeS)
Lieu
Sherbrooke (Québec)
Personne contact
Robert Leconte, Professeur
Robert.Leconte@USherbrooke.ca, 819 821-7247
Axes associés :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 2 : Régime hydrométéorologique sous changement climatique
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau

Laboratoire d'hydraulique


Le laboratoire d'hydraulique du département de génie civil de l'Université Laval comporte plusieurs équipements pour reproduire des écoulements à surface libre et en charge. On y trouve notamment une pompe de 40 hp, un système de mise en charge, une station de jaugeage, des canaux, de nombreuses vannes et un canal à houle. Les instruments de mesures faisant appel aux plus récentes technologies comme la vélocimétrie doppler acoustique, sont reliés à des systèmes d'acquisition de données informatisées. Dans le cadre d'activités de recherche, on peut y réaliser des montages spécifiques. Actuellement, on peut y observer un banc d'essai permettant d'évaluer, en vraie grandeur, la capacité hydraulique des grilles d'égout pluvial.

Établissement
  • Université Laval
Lieu
Québec, Québec
Personne contact
Vincent Aeschlimann, Responsable des travaux pratiques et de recherche
vincent.aeschlimann@gci.ulaval.ca, 418 656-2131, poste 2036
Axes associés :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau

Laboratoire d'hydraulique pluviale




Établissement
  • Cégep Saint-Laurent
Lieu
Montréal (Québec)
Personne contact
Edith Laflamme, Directrice, Centre des technologies de l'eau
edlaflamme@cegepsl.qc.ca, 514 747-6521, poste 8676
Axe associé :
  • Axe Usages de l'eau
    Thématique 1 : Besoins et usages de l’eau des villes

Laboratoire d'hydrogéologie


Le laboratoire d'hydrogéologie de l'Université Laval dispose de l'équipement nécessaire pour mesurer les paramètres hydrauliques de base dans des échantillons de matériaux meubles, soit la conductivité hydraulique saturée, la porosité et la courbe de rétention d'eau des sols partiellement saturés. Il est également possible de réaliser des essais de traçage de solutés sous forme dissoute afin de déterminer les paramètres de transport d'un milieu poreux.

Établissement
  • Université Laval
Lieu
Québec, Québec
Personne contact
Jean-Michel Lemieux, Professeur
jmlemieux@ggl.ulaval.ca, 418 656-7679
Axes associés :
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 1 : Simulation intégrée de la quantité et de la qualité
  • Axe Disponibilité de l'eau
    Thématique 3 : Débits et les niveaux d’eau
1 2 3 4 5 6