Services aux membres

DIALOGUE – Communication scientifique

Un programme exclusif aux regroupements stratégiques

Opportunité pour les étudiants et étudiantes au doctorat et les postdoctorants et postdoctorantes de CentrEau

Êtes-vous un bon communicateur ou une bonne communicatrice? Les Fonds de recherche du Québec (FRQ) lancent la troisème édition du programme DIALOGUE qui vise à stimuler des activités en communication scientifique auprès du grand public de la part des étudiants au doctorat et des postdoctorants.

Ce programme vous donne accès à un budget pour un an de 5 000 $ pour toutes sortes de dépenses : assister à une formation, vos déplacements, ouvrir une chaîne YouTube, monter une vidéo, démarrer un blogue, etc. Ce n’est pas une bourse, mais c’est EXCELLENT atout pour votre CV et il y aura beaucoup de communications/visibilité autour de vous organisées par les FRQ. 12 étudiant(e)s seront choisi(e)s au Québec, et chaque regroupement stratégique peut référer un étudiant(e) au FRQ.

Pour participer

Vous devez nous envoyer votre dossier de candidature d’ici le 1er octobre 2021 16h. Le nom de l'étudiant(e) CentrEau sélectionné(e) par CentrEau sera envoyé au FRQ le 7 octobre, et cette personne aura alors jusqu’au 1er décembre 2021 pour fournir les documents demandés et remplir le formulaire du FRQ.

Votre candidature doit comporter :

  • Plan d’action en communication scientifique d’une année (2 pages maximum), qui inclut une stratégie comprenant des objectifs et des moyens permettant d’atteindre un public-cible bien défini. Faites ressortir comment votre projet cadre avec les activités et le programme scientifique de CentrEau.
  • Un CV de la personne candidate couvrant notamment la formation, les réalisations en recherche et les expériences en communication scientifique

Lire les règlements du programme sur le site des FRQ »

Récipiendaires

  • Flore Sergeant est l'une des lauréats 2021 du Programme DIALOGUE - volet Relève étudiante. Elle reçoit 5 000 $ de la part des Fonds de recherche du Québec (FRQ) afin de mener des activités en communication scientifique auprès du grand public, autre autres la réalisation d'un documentaire comme lieu d’échange avec les Premières Nations sur la problématique de l’eau.