CentrEau

À propos

CentrEau, le Centre québécois de recherche sur la gestion de l'eau, est un regroupement multisectoriel québécois de chercheurs experts de la gestion de l’eau. Il regroupe des chercheurs et chercheuses et des étudiants et étudiantes aux cycles supérieurs de 11 établissements différents. Il est financé par le programme de regroupements stratégique du Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT).

Mission

CentrEau fédère et anime les forces vives en recherche et en innovation du Québec pour développer et transférer les connaissances scientifiques favorisant l’amélioration de la gestion et de la gouvernance de l’eau continentale1. CentrEau offre un cadre de formation et d’évolution de carrière enrichissant, diversifié et inclusif. 

1 Eau continentale : Ensemble des eaux de surface ou souterraines qui se trouvent à l'intérieur des terres, qui ne sont pas des mers ou des océans.

Vision

CentrEau est la référence québécoise en création et en mobilisation de connaissances sur l’eau continentale afin que, par un usage responsable, elle demeure disponible pour les générations futures.

Valeur organisationnelles

  • Collaboration : Les multiples facettes de la gestion de l’eau exigent de rassembler des spécialistes de divers horizons. Les actions de CentrEau sont animées par l’ouverture d'esprit, la collégialité, la solidarité et l’inclusion, et s’appuient sur le partage des connaissances, des ressources et de l’information.
  • Engagement responsable : CentrEau s’assurer que tous ses membres s’engagent et agissent de façon éthique et responsable dans la réalisation de la mission du regroupement.
  • Créatitivté : L’innovation vient de la créativité des chercheurs et chercheuses. CentrEau met en place un cadre qui favorise l’élaboration de solutions durables aux enjeux de l’eau.
  • Excellence : CentrEau encourage et valorise l’excellence et le leadership dans tous les aspects du regroupement allant de la cocréation des projets jusqu’à la diffusion des connaissances en résultant.

Valeur ajoutée de CentrEau

CentrEau, en tant que regroupement inclusif, stimule la collaboration entre ses membres sur des projets d’envergure en offrant un espace de maillage interdisciplinaire, interinstitutionnel et intersectoriel. Il facilite l’accès à des données et la mutualisation des infrastructures de recherche. Il fait rayonner les travaux de ses membres. Il crée un lieu d’échange avec les utilisateurs et les acteurs de la recherche et, par la transversalité de ses axes de recherche, offre une complémentarité avec les autres groupes de recherche. Grâce à ces collaborations et ses programmes, il offre un environnement propice à la formation multi-compétences de la relève, autant professorale que de la communauté étudiante et du personnel de recherche (aussi appelé « personnel hautement qualifié » (PHQ) qui regroupe à la fois les étudiants et étudiantes aux cycles supérieurs ainsi que le personnel technique et de recherche).

CentrEau offre aux chercheurs et chercheuses et aux étudiants et étudiantes non-membres un accès à un bassin de spécialistes qualifiés et l’opportunité de s’impliquer dans des projets d’envergure, en plus de participer à des ateliers ou autres activités.

CentrEau offre aux professionnels de l’eau et à ses partenaires municipaux, gouvernementaux et industriels un accès à un pôle de connaissances scientifiques pour les aider à répondre aux problématiques auxquelles ils font face. 

CentrEau offre à la société civile des connaissances accessibles et vérifiées pour en assurer la démocratisation et l'utilisation.

Historique

CentrEau fut d'abord créé à l'Université Laval le 13 novembre 1969, sous le nom de Centre de recherches sur l'eau (CENTREAU). Grâce à une subvention du Ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources du Canada, CENTREAU pris rapidement son envol et contribua à l'expansion des recherches sur l'eau à l'Université Laval en plus de contribuer à la formation de spécialistes dans ce domaine. En 1971, le centre comptait déjà 42 chercheurs et chercheuses membres. CENTREAU se voulait déjà, à l'époque, un centre interdisciplinaire qui traitait autant de sciences pures que de sciences sociales et avait une volonté de se tourner vers la recherche de solutions aux problèmes dans les pays en voie de développement. En 1976 sont lancé les Cahiers de CENTREAU. Ces cahiers constituent une collection d'études qui fait connaître les travaux des chercheurs de l'Université Laval dans le domaine de l'eau. Le centre cesse ses activités au milieu des années 1980.

Consultez les cahiers de CENTREAU, publiés entre 1976 et 1979 et les rapports annuels du centre »

Avec la création du programme d'études en génie des eaux et du fait de l'ampleur des recherches sur l'eau qui sont produites à l'Université Laval, il semblait tout naturel de relancer ce grand centre de recherche en 2015 au sein de l'Université Laval. 

Puis, devant l'évident besoin pour un groupe fédérateur sur l'eau au sein de la province, le centre fut agrandi à l'ensemble du Québec et déposa une demande de financement comme regroupement stratégique auprès des Fonds de recherche du québec (FRQ) en 2018. À partir du 1er avril 2019 CentrEau a été officiellement reconnu à titre de regroupement stratégique. Ainsi, CentrEau regroupe maintenant 54 cochercheurses et cochercheurs et environ 300 étudiantes et étudiants de 12 établissements à travers la province de Québec.

De son côté, le Centre de recherche sur l'eau de l'Université Laval est devenu le c-EAU, l'un des chapitres locaux de CentrEau.