Évènements & actualités

Colloque Acfas : Gouvernance de l'eau à l'ère des changements globaux

Le 88e Congrès de l'Acfas aura lieu du 3 mai au 7 mai 2021 et se déroulera entièrement en ligne.

CentrEau coorganise le colloque 214 - Gouvernance de l'eau à l'ère des changements globaux

Colloque coorganisé par le regroupement CentrEau, le groupe de recherche GREAUS et le programme FONCER-TEDGIEER.

Programme 

Voir le programme complet »

Mercredi 5 mai 2021

Impacts et adaptation liés au changement climatique sur les ressources en eau au Canada - Session 1
  • 8h45 : Richard Turcotte, MELCC « Des outils en développement pour guider la prise en compte des changements climatiques dans la cartographie des plaines inondables au Québec »
  • 9h30 : Pilar Díaz-Carrasco, Université de Sherbrooke «Effet du réchauffement climatique sur les structures de protection »
Impacts et adaptation liés au changement climatique sur les ressources en eau au Canada - Session 2
  • 10h40 : Ianis Delpla, Université Laval « Changements climatiques et approvisionnement en eau potable au Québec : état des lieux et perspectives futures »
  • 11h00 : Alexandra Cassivi, Université de Victoria « Approvisionnement en eau potable dans les communautés autochtones en région arctique »
  • 11h20 : Sandrine Lacroix, Polytechnique Montréal « Développement d’un outil d’analyse spatiale multicritère pour l’aide à la décision sur les sites d’implantation d’infrastructures vertes de gestion des eaux pluviales au Québec »
  • 11h40 : Julia Santos Silva, Université de Sherbrooke « L’évaluation d’un processus décisionnel à l’aide d’indicateurs de performance : le cas de la gestion adaptée et intégrée des barrages au Québec »
Impacts et adaptation liés au changement climatique sur les ressources en eau au Canada - Session 3
  • 13h30 : Alain Tremblay, Hydro-Québec « L’eau et la production d’énergie – L’évaporation nette aux réservoirs de l’Eastmain-1 et de Romaine-2 »
  • 13h50 : Elhem Gandouzi, Université de Sherbrooke « Gestion adaptée et intégrée du barrage Montjoie face aux changements climatiques et résilience des communautés locales »
  • 14h10 : Caio Santanna, Université Laval « Évaluation de la vulnérabilité et de la capacité d’adaptation opérationnelle des systèmes des réservoirs »
  • 14h30 : Ghribi Toumia, Université de Sherbrooke « Gestion intégrée et adaptée du barrage de North-Hatley dans un contexte de changements climatiques »
Impacts et adaptation liés au changement climatique sur les ressources en eau au Canada - Session 4
  • 15h20 : Debra Hausladen, Université de Sherbrooke « De l'échelle moléculaire à l'échelle du terrain : Comprendre les contrôles de la mobilisation des contaminants géogéniques dans un climat en changement »
  • 15h40 : Alexandra Gélinas, G3E « Science citoyenne et benthos : vers une adaptation aux changements climatiques »
  • 16h00 : Lou Paris, OBV Yamaska « La gestion de l’eau dans tous ses états – Impacts et solutions à l’échelle régionale »

Jeudi 6 mai 2021

Approches de gestion éco-responsables des rejets pour une meilleure qualité de l’eau - Session 1
  • 9h05 : Patrick Drogui, INRS-ETE « Les électro-technologies dans le traitement à la source des eaux résiduaires et polluants réfractaires »
  • 9h50 :  Komla Alokpa, Université de Sherbrooke « Bioremédiation enzymatique des eaux polluées: élimination des contaminants organiques à l'état de traces»
  • 10h10 : Lounes Haroune, Université de Sherbrooke «Occurrence of compounds of emerging concern at a wastewater treatment plant: a characterization report »
Approches de gestion éco-responsables des rejets pour une meilleure qualité de l’eau - Session 2
  • 11h00 Marie-Christine Belanger, Premier Tech« Solution éco-responsable d’assainissement autonome des eaux usées : Étude comparative par analyse de cycle de vie »
  • 11h20 Benjamin Laramee, Écosystèmes Alimentaires Urbains Inc. « Suivi des performances de minéralisation d'un système aquaponique »
  • 11h40 Simon Pineault, MELCC « Atlas de l'eau et accès aux connaissances sur les rejets »
  • 12h00 Julien Malard, McGill « Modélisation participative pour la gestion des ressources en eau dans la région majoritairement indigène du lac Atitlán au Guatemala : réflexions et évaluation participative »

À propos du colloque

Disposer, en quantité suffisante, d'une eau de bonne qualité face aux changements globaux attendus (démographiques, culturels, industriels, climatiques, etc.) est au cœur des préoccupations du XXIe siècle. L'intensification de l’urbanisation et des activités industrielles et agricoles ont un effet direct sur les émissions de gaz à effet de serre, et donc sur l’accélération du changement climatique, ainsi que sur la détérioration de la qualité des eaux.  L’introduction d’effluents de plus en plus complexes et l’apparition dans l’environnement de contaminants d’intérêt émergent réfractaires dans les eaux constitue un risque reconnu pour la santé humaine et environnementale. Il est également attendu que les inondations, les sécheresses et les problèmes d’approvisionnement qui existent en raison de la répartition inégale de la ressource en eau deviennent plus fréquents en raison du changement climatique.

Dans l’optique d’un développement durable, il devient de plus en plus urgent de développer des approches de gestion éco-responsables de la ressource en eau. Le développement de modèles de gouvernance pour réduire les risques et les vulnérabilités est une solution en soi, mais repose, entre autres, sur la quantification des changements anticipés du régime hydrologique de bassins versants face au changement climatique, le développement de stratégies d’adaptation en vue de ces changements, le développement de nouvelles méthodes analytiques permettant l’identification et la quantification de contaminants d’intérêt émergent, le développement de systèmes de prévision hydrologique capables de prendre en compte toutes les sources d’incertitude qui interviennent le long de la chaîne de prévision et le développement de technologies pour l’assainissement des eaux en conditions extrêmes.

Le colloque offrira une occasion exceptionnelle de partager les récents résultats de recherche et de mettre en commun l’expertise qui se développe progressivement dans les thématiques mentionnées plus haut.

Comité organisateur et scientifique